22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 21:29

Le-Monstre-Charmant-et-le-Lapin.jpg
Mais pourquoi donc utiliser une telle image ?
L'éternelle métaphore qu'emploie cet anime pour nous dévoiler son contenu au fur et à mesure,
nous faisant languir comme un héroïnomane tendant son bras pour piquer sa veine
est tout à fait retranscrite avec cette petite pirouette entre deux images
qui vous attendent dans le 22ème volet de Gosick.
La comparaison en parlant de Gosick est barbare
mais l'effet n'en est pas moins identique,

nous attendons chaque épisode comme des oufs,
lorsque nous avons notre dose,
c'est le pied,

on adore découvrir le dénouement de tout ça et assister aux petits moments privilégiés
que Victorica & Kujo partagent,
mais on a souvent tendance à oublier qu'on partage aussi avec eux,
les moments difficiles,
et un tel moment vous attend ce soir.
Préparez un doudou ou des mouchoirs,
quelque chose qui vous réconforte en gros
parce que ça m'étonnerait que vous vous en remettiez facilement.

Pourtant, nous avons été prévenus et depuis longtemps mais rien n'y fait,
le moment venu lui n'est pas attendu
et nous frappe de son fouet nommé, Destin.

Sans oublier qu'à force de s'injecter cette petite chose à laquelle nous dépendons tant,
nous n'en avons presque plus et le sevrage n'en sera que plus violent
alors appréciez l'une des dernières douilles
que vous vous enverrez dans quelques instants,
car d'ici une paire de semaines,
Gosick ne sera plus.

Mais je suis sûre que les Goteiens porteront cet anime éternellement dans leurs cœurs.
Merci la Hestya-Lonelywolf pour le taf fait.
Manga Gotei, j'aime beaucoup plus cet anime, de très grande exception,
que je ne le pense.


Gosick 22 vostfr : Torrent/Mulitup

Ps : N'oubliez pas de voter pour vos séries estivales.
> CLIQUEZ ICI <

Partager cet article
Repost0

commentaires

V


Putaaaaaaaaain, ce manga est beau, c'est le kiffe, chargé d'émotion, quand bien même l'histoire est bizarre, je succombe totalement au charme de cet anime.


Merci MG du fond du coeur de m'avoir fait découvrir cette merveille qui arrive à faire vibrer sans la moindre baston.


*Sors ses mouchoirs et va pleurer dans son coin*



Répondre
M


*retire le paquet de sel des mains de Nara-chan*


Nan mais ça suffit maintenant, t'en as assez mis sur ma plaie. Et arrête de remuer ce couteau aussi, tu seras très urbaine.


 


( naaaaaaaaaaaaan, pas déjàààààààààà.  )


 


 



Répondre
N


Bah, quoi !? Autant regarder la vérité en face même si àa fait saigner nos yeux de douleur.